Chaine de montage

Suzanne Lebeau

En 1993, on retrouve le corps à moitié enterré d’une jeune fille violée et assassinée à Juàrez, au Mexique. Elle est la première victime d’une liste effroyable de centaines d’autres ouvrières mystérieusement tuées durant vingt ans. L’affaire n’a jamais été élucidée. Sans doute parce que les cibles sont des femmes, des prolétaires sans visage et sans voix. Elles sont les maillons interchangeables de cette chaîne de montage d’usines produisant vêtements et objets pour alimenter la surconsommation des Américains du Nord. À partir de ces événements classés dans la rubrique des faits divers et grâce à une écriture brute et poétique, une langue de l’urgence, Suzanne Lebeau lance un cri d’alarme pour que ces mortes ne restent plus ignorées. Son monologue pour une actrice ou pour un cœur se déroule comme une enquête. Il vise à une prise de conscience de toutes les chaînes concrètes ou symboliques qui entravent producteurs et consommateurs, liés par le cynisme du profit.
nb d'hommesAucun
nb de femmes1
1
13,27 €
TTC
État : Neuf
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 25/06/2021
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine) à partir de 49 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine) à partir de 49 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782842606619
Edité en :
2014
Genre :
Drame Politique
Éditeur :
Theatrales
Collection :
Repertoire contemporain
Nombre de pages :
80

Du même auteur

Le Bruit des os qui craquent
  • ❤ Coup de coeur
Le Bruit des os qui craquent
  • ❤ Coup de coeur

Le Bruit des os qui craquent

Suzanne Lebeau

Prix 7,58 €
nb d'hommes
| Aucun
nb de femmes
| 1
| 3

LE BRUIT DES OS QUI CRAQUENT enfants de Suzanne LEBEAU, 1f. - 2 enfants - Durée 0h00 - Elikia est une enfant ordinaire qui a vu sa vie basculer du jou...

Trois petites soeurs
  • ❤ Coup de coeur
Trois petites soeurs
  • ❤ Coup de coeur

Trois petites soeurs

Suzanne Lebeau

Prix 7,58 €
nb d'hommes
| 1
nb de femmes
| 1
| 5

Une pièce pleine d’émotion, dont on ne ressort pas indemne. Un bijou de sensibilité et de justesse : laissez-vous porter !

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis