Les Saisons de Rosemarie

Dominique Richard

Rosemarie a grandi depuis Le Journal de Grosse Patate, mais elle a toujours des difficultés à parler et ne sait pas qui elle est. Elle s'égratigne au contact du réel et rêve les yeux ouverts. Son univers plein de fantaisie ludique et de poésie est traversé par trois figures d'adultes décalées : son facétieux professeur de danse, son obséquieux professeur de mathématiques et son sérieux papa. Un jour, rêvant d'un autre avec qui elle pourrait tout partager, elle voit un garçon débarquer dans sa chambre. Ce compagnon imaginaire, à la dyslexie touchante, permettra à Rosemarie de formuler ses inquiétudes, de se découvrir et s'accepter. Avec des trouvailles de langue et une structure légère proche du journal, Dominique Richard livre un deuxième texte drôle et émouvant : la métamorphose douloureuse et joyeuse d'une enfant qui grandit au rythme des saisons.
nb d'hommes1
nb de femmesAucune
3
durée60 min.
7,58 €
TTC
État : Neuf
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 18/05/2021
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine) à partir de 49 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine) à partir de 49 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782842601560
Edité en :
2004
Genre :
Jeunesse
Éditeur :
Theatrales
Collection :
Theatrales jeunesse
Nombre de pages :
96

Du même auteur

Le Journal de Grosse Patate

Dominique Richard

Prix 7,58 €
nb d'hommes
| 1
nb de femmes
| 1
| 1
durée
| 30 min.

LE JOURNAL DE GROSSE PATATE adultes de Dominique RICHARD, 1h. - 0f. - 1enf. - Durée 0h30 - Grosse Patate, c’est le surnom qu’on lui donne à l’école pa...

Nulle part de partout

Dominique Richard

Prix 7,58 €
nb de femmes
| 4

Deux sœurs, la bavarde et la muette, perdues dans les rues d’une ville, la nuit. À la suite de l’énigmatique disparition de son amoureux, la petite a décidé de garder le silence. Seules dansent ses mains pour exprimer ses émotions et dialoguer avec sa sœur qui essaie de lui redonner le goût de la parole. Peu à peu, grâce à des rencontres, la cadette redeviendra loquace, usant même d’un langage que les adultes ne comprennent pas. Une fable poétique en forme de voyage initiatique sur l’altérité, l’errance et le langage.

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis