La scene aux ados 16

Collectif

Les petites braises (Céline De Bo) Un soir, en rentrant chez ses parents, Marcia-Lisa surprend sa mère embrassant fougueusement dans la rue un homme qui n'est pas son père. De colère, elle s'empare de ses bombes de couleurs et va peindre un mur de l'école. Ce dessin va ébranler le quotidien de l'institution et faire s'interroger les jeunes sur cette chose étrange : être amoureux.

HeLa (Aliénor Debrocq) En 1920 en Virginie, naît une petite fille dont les cellules vont révolutionner l'histoire de la médecine, même si son identité sera longtemps occultée.
Cent ans plus tard, une journaliste se met en quête de retrouver sa trace, télescopant passé et présent, ségrégation raciale et désir de liberté... Qui dont était Henrietta Lacks ?

#70's (Stéphane Hervé) Alice perd la mémoire. Plume, sa petite-fille, et ses amis ont une idée : recréer un morceau de son passé dans les années 70 en guise de thérapie pour lutter contre les souvenirs perdus. En plongeant dans la vie d'Alice, ses combats, ses amours, sa farouche liberté, le rock and roll, ils vont revisiter une époque, les Seventies.
On ne confine pas un mythe.

Ulf, l'ours, la friterie, la forêt (Céline Lefèbvre) Un zoning désaffecté, une forêt sauvage et, entre les deux, une friterie où vivent sept enfants abandonnés. Le dernier, Ulf, ne se laisse pas marcher sur les pieds. Face à la dictature fraternelle, il fuit dans la forêt où un ours zone. Il est dangereux, dit-on. Mais Ulf s'en moque. Il va donc suivre le chemin de l'ours, sombre et tortueux.
Sortir, peut-être (Didier Poiteaux) – La vie de château, ce n'est pas ce qu'on croit. Surtout pour des personnages de théâtre enfermés là parce que plus personne ne les convoque sur scène. De la buanderie à la bulle à verre, on découvre ceux et celles qui espèrent ou se désespèrent, qui rêvent d'évasion ou de changer de rôles. Huis clos ludique ou allégorie de nos vies confinées ?

Le piano du Congo (François Salmon) 1955, en amont de Léopoldville, un bateau remonte le fleuve.
A son bord, un piano. C'est ce piano, revenu du Congo belge avec ses grands-parents, que Myriam décide de vendre aujourd'hui. Mais ce ne sera pas si facile : au plus profond de l'instrument résonnent des secrets de famille auxquels il faudra bien tendre l'oreille.

14,22 €
TTC
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 25/05/2022
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782807103238
Type d'ouvrage :
Pièces courtes
Support :
Livre

Du même auteur

Les Sept Péchés capitaux

Collectif

Prix 13,71 €
nb d'hommes
| 5
nb de femmes
| 5
| 10
durée
| 120 min.

LES SEPT PÉCHÉS CAPITAUX - n°1223-1224 comédies de Alègre Jean-Paul - Besset Jean-Marie - Grumberg Jean-Claude - Haïm Victor - Notte Pierre - Ribes Jean-Michel - Tesson Stéphanie,

Nuits d'hôtel

Collectif

Prix 10,58 €
| 12
durée
| 20 min.

NUITS D'HÔTEL Six courtes pièces de Claude BROUSSOULOUX, Catherine ESPINASSE, Guy FOISSY, Joëlle FOSSIER, Gérard LEVOYER et Robert POUDEROU, de 2 à 12...

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis