Cendrillon (Babel)

Joël Pommerat

Première partie Scène 1 LA VOIX DE LA NARRATRICE Je vais vous raconter une histoire d'il y a très longtemps... Tellement longtemps que je ne me rappelle plus si dans cette histoire c'est de moi qu'il s'agit ou bien de quelqu'un d'autre. J'ai eu une vie très longue. J'ai habité dans des pays tellement lointains qu'un jour j'ai même oublié la langue que m'a mère m'avait apprise. Ma vie a été tellement longue et je suis devenue tellement âgée que mon corps est devenu aussi léger et transparent qu'une plume. Je peux encore parler mais uniquement avec des gestes. Si vous avez assez d'imagination, je sais que vous pourrez m'entendre. Et peut-être même me comprendre. Alors je commence. Dans l'histoire que je vais raconter, les mots ont failli avoir des conséquences catastrophiques sur la vie d'une très jeune fille. Les mots sont très utiles, mais ils peuvent être aussi très dangereux. Surtout si on les comprend de travers. Certains mots ont plusieurs sens. D'autres mots se ressemblent tellement qu'on peut les confondre. C'est pas si simple de parler et pas si simple d'écouter. Quand elle était encore presque une enfant, une très jeune fille qui avait beaucoup d'imagination avait connu un très grand malheur, un malheur qui heureusement n'arrive que très rarement aux enfants. Un jour, la mère de cette très jeune fille était tombée très malade, atteinte d'une maladie mortelle. Elle ne sortait plus de sa chambre. Elle parlait d'une voix faible, tellement faible qu'on avait du mal à comprendre ce qu'elle disait. On devait sans arrêt la faire répéter. Scène 2 La chambre à coucher de la mère. LA TRÈS JEUNE FILLE Dis donc, tu veux pas te lever aujourd'hui! Ça fait des semaines que t'es couchée! Tu dois en avoir marre, non? Moi j'en ai marre en tout cas. (La mère, très faible, murmure quelques paroles incompréhensibles.) J'entends pas...! Quoi? (La mère, idem) Excuse-moi, j'entends pas maman ce que tu dis. Faudrait que tu parles plus fort... Je te l'ai déjà dit. LA VOIX DE LA NARRATRICE Alors parfois, la très jeune fille se sentait obligée de faire comme si elle avait très bien compris. LA TRÈS JEUNE FILLE T'as tout le temps envie de dormir, c'est ça que tu as dit? LA MÈRE (murmurant, quasiment inaudible) Ma chérie il faut que je te dise que je vais bientôt mourir. LA TRÈS JEUNE FILLE Je le sais ça, que t'as tout le temps envie de dormir. LA MÈRE (inaudible) Chérie je vais m'en aller... (...)
6,64 €
TTC
Quantité
Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 17/08/2020

Détails

EAN 13 :
9782330019761
Edité en :
2013
Genre :
Theatre adultes
Éditeur :
Actes sud
Collection :
Babel
Nombre de pages :
176
État :
Nouveau produit

Du même auteur

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis