66 pulsations par minutes

Pauline Sales

Cet été-là, mon passe-temps favori était de décoller la pellicule qui recouvre le monde. Je grattais tout avec l'ongle. Quand on commence on ne peut plus s'arrêter. J'arrachais ce film transparent qui protège les surfaces fragiles, les écrans d'ordinateur, les smartphones et qui se détache d'un seul coup une fois qu'on a trouvé son extrémité. Peut-être que c'est ça la fin de l'enfance. Dix adolescents se retrouvent le temps d'un été, avec pour seul point commun leur jeunesse. Les journées défilent, bercées des visions apocalyptiques des adultes. Ils décident alors d'éprouver leur courage. Mais l'aventure se terminera par un drame, qui finira par les séparer. Dix ans plus tard, ils se retrouvent pour faire face au passé et à ses fruits. N'est-ce pas là pour eux une nouvelle forme de courage ?
nb d'hommes5
nb de femmes5
10
durée90 min.
13,27 €
TTC
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 22/10/2021
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine) à partir de 49 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine) à partir de 49 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782846815536

Du même auteur

Les femmes de la maison

Pauline Sales

Prix 13,27 €
nb d'hommes
| 1
nb de femmes
| 3

Une pièce qui s'inspire notamment de Womanhouse, exposition d'installations et performances féministes de  Judy Chicago et Miriam Schapiro, dans les années 70 aux Etats-Unis. Une pièce assez narrative où le présent, le passé et le futur s'entremêlent.

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis