Faire l'amour est une maladie mentale qui gaspille du temps et de l'énergie

Fabrice Melquiot

FAIRE L'AMOUR EST UNE MALADIE MENTALE QUI GASPILLE DU TEMPS ET DE L'ÉNERGIE dramatique de Fabrice MELQUIOT, 3h. - 0f. - Durée 0h00 - La question pourr...

FAIRE L'AMOUR EST UNE MALADIE MENTALE QUI GASPILLE DU TEMPS ET DE L'ÉNERGIE dramatique de Fabrice MELQUIOT, 3h. - 0f. - Durée 0h00 -

La question pourrait être sérieuse : comment traiter aujourd’hui un sujet politique au théâtre ? Malheureusement, elle ne l’est guère parce que nos théâtres sont obnubilés par leurs propres soucis. Or, un théâtre politique est le fruit d’une prise de conscience commune, emmenant par-là tous les acteurs vers la place publique pour clamer l’indignation. Tout le monde ou presque le sait : il y a des endroits où les relations entre jeunes et forces de l’ordre sont souvent conflictuelles. Et ailleurs, malgré (ou à cause de)la vidéo-surveillance et la présence renforcée de la police, le sentiment d’insécurité persiste.

Voici une pièce sur trois policiers ordinaires, rien de particulier donc ou peut-être si ; une pièce qui permet un regard presque scientifique sur la vie de trois hommes susceptibles de surgir sur la scène de n’importe quel fait divers.

Fabrice Melquiot livre ici un morceau de bravoure politique. Il ne veut pas croire d’Alembert qui définissait la politique comme « l’art de tromper les hommes » et fait sienne la remarque de Brecht : « Dire aux hommes politiques « Ne touchez pas à la littérature » est ridicule mais dire à la littérature « Ne touchez pas à la politique » est inconcevable ».

L’Académie française a attribué, en 2008, à Fabrice Melquiot le prix Béatrix Dussane – André Roussin pour son œuvre dramatique.

nb d'hommes3
nb de femmesAucune
3
10,43 €
TTC
Quantité
Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 11/08/2020

Détails

EAN 13 :
9782851816689
Edité en :
2008
Genre :
dramatique
Éditeur :
Arche
Nombre de pages :
82
État :
Nouveau produit

Du même auteur

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis