>

Stanislas Cotton

CE QUE BALEINE VEUT



Capucine : Ça ne va pas

Mais alors Vraiment pas du tout

Plus d’embrouilles

Plus de querelles

Philibert n’est plus lui-même

Ce n’est plus le petit chef arrogant

Le roquet minus aux abois

La baudruche s’est dégonflée

Reste une espèce de fantôme blême qu’il m’arrive de croiser dans la maison

(Casque sur les oreilles, Philibert est en conversation)


Philibert : Tu dis quoi

Une traversée Shibuya

Je ne sais pas ce que c’est

C’est quoi Shibuya

Je suis dur à la détente Ben non

Attends Je regarde

(Il tape sur son clavier)

Tokyo Japon Ah Oui Shibuya

Tu veux ça Ok

Oui C’est tout prêt

Le carrefour des grands boulevards



Non non Ça roule

Tu es mon coach Tu décides

Mais qu’arrive-t-il donc à Philibert ?

Quelque chose ne tourne plus tout à fait rond. Il est la plupart du temps ailleurs, disparaît longuement dans sa chambre, ou encore – et c’est bien là le plus étrange, voire le plus inquiétant – adopte des comportements complètement inhabituels : tantôt agressif et grossier vis-à-vis des parents, tantôt serviable à l’excès au point de récurer la maison jusque dans les moindres recoins…

En dehors du fait que Philibert est un enfant turbulent détestant les épinards, ses parents ne remarquent rien, ou presque. Seule sa grande soeur, Capucine, s’aperçoit de la déconcertante métamorphose et s’en alarme. Elle décide de prendre plus de temps à l’observer et à tenter de comprendre ce qui peut motiver ses comportements incohérents.

C’est d’ailleurs elle qui nous raconte ce curieux et tragique épisode dont la famille ne sortira pas indemne.

Édition :
Collection :
Reliure : Broché
Nb de pages : 46
Format (cm) :
Date de parution : 22 janvier 2021
EAN : 9782807103108

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page