>

Jean Durosier Desrivières

LA JUPE DE LA RUE GIT LE COEUR


Un bon écrivain tronçonne sa femme et ses enfants avec, mec, pi il vous sert une belle et bonne histoire par petites bouchées, une histoire à petites doses de joyeuses cruautés. Toi, ça se voit que t’es pas ce genre de mec. Toi, t’es dans ta tour, mon pote. Mais la tour a été abolie, mec. Ils font dans l’authentique maintenant, les mecs. Finie, la tour. Il n’y a pas à imaginer. Le cru, le goût du sang. Du bon cru, c’est ça que demande le public qui fait des simagrées devant le JT à toute heure. Ecrire, c’est travailler dans la chair crue, la chair vive, mon pote. C’est systématique. Schizophrène, ils disent. Il faut être schizophrène dans cette carrière, mec. Schi-zo-phrène ! Psychopathe, aussi ! Ils disent ça aussi, psychopathe ! Tu fais semblant de vivre comme nous, comme tout le monde, quoi ! et pi tu tronçonnes, tu tronçonnes, tu tronçonnes, et boom ! un best-seller. Les voisines y passent avec les voisins qui gênent, et les enfants, s’il y en a, et les chiens avec. Un écrivain contemporain est un dépeceur de classe, mec. Il vit sur terre avec les barbares, mec. Etre dans la lune, c’est être cinglé. Il faut laisser ça à Pierrot. C’est fini tout ça, révolue la lune. Il faut descendre sur terre, il faut être sur terre, mec. Tu lis ou pas ? Un écrivain, ça lit aussi ou pas ? Eh ben moi j’te dis que ça lit, oh oui ! ça lit de l’actuel, du cru, du saignant…

Déambulant dans Paris, du côté de Saint-André des Arts, un écrivain tourmenté, apparemment démodé, dévoile son étrange histoire.

Jusqu’à quel point le poème d’Allen Ginsberg qui l’accompagne apaisera-t-il ses pensées et ses humeurs, nourries des sanglantes actualités du monde et de l’insupportable réalité de la ville ?

Par étourderie, il se trompe de rue, et brusquement l’image ou le mirage d’une jupe le fait basculer dans un autre espace-
temps… Qu’adviendra-t-il de lui ?

Édition :
Collection :
Reliure : Broché
Nb de pages : 49
Format (cm) :
Date de parution : 31 août 2014
EAN : 9782872829989

Du même auteur



Désolé, aucun contenu trouvé.
Retour en haut
Retour haut de page