Le Groenland


Ne pleure pas. J’ai mal à la tête. Pas de larmes. Je m’en vais toute seule et je te laisse là. J’accroche un papier avec notre adresse à la fermeture Éclair de ton anorak. N’importe qui te raccompagnera chez toi tout droit. C’est ce que tu veux ? Alors qu’est-ce que tu veux ? Moi je reste là. Je ne rentre pas. Je vais au Groenland. Tu me crois ou pas.

Retour en haut
Retour haut de page