>

Éric-Emmanuel Schmitt

Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent… suivi de Kiki van…


Un jour, lors d’une exposition de masques,
Beethoven revient dans la vie d’Eric-Emmanuel Schmitt.
L’écrivain se rappelle l’avoir aimé passionnément
autrefois, pendant son adolescence.
Pourquoi Beethoven s’est-il éloigné ? Pourquoi l’homme
d’aujourd’hui n’éprouve-t-il plus ces émotions,
ce romantisme, ces orages intérieurs et cette joie ?
Qui a disparu ? Beethoven ou nous ? Et qui est l’assassin ?

Ce texte est suivi de Kiki van Beethoven,
l’aventure d’une femme, la soixantaine rayonnante,
laquelle va, grâce à la musique, changer sa vie ainsi que
celle de ses trois amies. Une fable sur la jeunesse perdue
et les secrets ensevelis.

Édition :
Reliure : Relié sous jaquette
Nb de pages : 198
Format (cm) : 200 X 140
Date de parution : 8 septembre 2010
EAN : 9782226215208

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page