> ·

Georges Perec

Théâtre 1


Une première image de L’augmentation peut être fournie par
ces casse-tête – type Tour de Hanoï, baguenaudiers, boîtes
à secret ou cubes de Varga – dont la solution implique des
mouvements de plus en plus complexes (…).

L’augmentation (incrementum) est aussi une figure de rhétorique,
qui consiste à empiler des séries d’arguments pour
emporter la conviction.

Une augmentation est enfin, image banale du quotidien, ce
que souhaite obtenir un employé quand il va trouver son chef
de service.

C’est au carrefour de ces trois acceptions, issues, l’une des
mathématiques amusantes, l’autre de la rhétorique classique
(…), la troisième de la vie quotidienne, que cette pièce a
trouvé sa place.

Bâtie autour de cinq personnages parcourant tour à tour le
même itinéraire labyrinthique à la recherche d’une vérité
qu’ils n’ont pas le droit de formuler (…), La Poche Parmentier
n’est ni une pièce de théâtre, ni une pièce sur le théâtre, mais
plutôt un jeu sur cette convention fragile et fascinante qui
fait se ressembler pour une ou deux heures quelques spectateurs
qui, sur l’espace faussé de la scène (ce lieu clos auquel il
manquera toujours le quatrième mur), font comme s’il
n’y avait personne en train de les regarder faire semblant
de vivre.

Édition :
Reliure : Broché
Nb de pages : 131
Format (cm) : 20 X 13 X 0.8
Date de parution : 1 février 2012
EAN : 9782213668925

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page