Marcia Hesse

Genres :
Distribution :

MARCIA HESSE drame de Fabrice MELQUIOT, 5h. – 8f. – Durée 0h00 – Sur une presqu’île, dans la villégiature de Georgia Hesse. Pour la Saint-Sylvestre, elle rassemble son clan : mère, frères et sœurs, conjoints, neveux, nièces se télescopent dans une réunion triste et folle par un soir de grand vent. Autour de son fils, …

Marcia Hesse Lire la suite »

Statut : publié

Votre texte est visible par tous les utilisateurs connectés.

MARCIA HESSE drame de Fabrice MELQUIOT, 5h. - 8f. - Durée 0h00 - Sur une presqu’île, dans la villégiature de Georgia Hesse. Pour la Saint-Sylvestre, elle rassemble son clan : mère, frères et sœurs, conjoints, neveux, nièces se télescopent dans une réunion triste et folle par un soir de grand vent. Autour de son fils, l’ombrageux Jérôme, qui cuit des patates dans la cheminée, gravitent deux filles, Juliette et Charlotte. Les rouages de la vie semblent suivre leur cours ordinaire : vieillesse solitaire, règlements de compte érotiques des adolescents, désir de reconnaissance des uns, blessure secrète des autres. Parmi tous ces personnages évolue la fille de Georgia, Marcia Hesse. Elle va et vient en silence, elle est parmi nous et aucun ne semble la voir. Elle est le trou noir de la pièce : la conversation roule sur la météo, les poivrons de Rimbaud, la moustache de Staline, le cancer et Hiroshima, mais derrière chacun des mots échangés se cache Marcia. Fabrice Melquiot ne se contente pas d’explorer le deuil d’une fille, d’une sœur disparue. Il renoue avec des phénomènes culturels très anciens, qui subsistent jusque dans les sociétés policées : la présence des morts dans les maisons ; la culpabilité et la peur qu’ils éveillent chez les vivants ; le souci, pour les humains, de négocier avec les ombres la possibilité de poursuivre le bonheur ; la faculté magique, donnée à certains poètes seulement, d’évoquer hors des limbes les héros naufragés avant l’heure.


Connectez vous pour lire ce texte.

Retour en haut
Retour haut de page