Si ce n’est toi

Genres :
Distribution :

SI CE N’EST TOI suivi de “Existence” et de “Chaise” drame de Edward BOND – traduit de l’anglais par Michel Vittoz, 2h. – 1f. – Durée 0h00 – « Je suppose qu’on se met à griffonner, à noter des choses, afin de résoudre une énigme, de découvrir comment c’est vraiment. » Dans presque chaque interview …

Si ce n’est toi Lire la suite »

Statut : publié

Votre texte est visible par tous les utilisateurs connectés.

SI CE N'EST TOI suivi de "Existence" et de "Chaise" drame de Edward BOND - traduit de l'anglais par Michel Vittoz, 2h. - 1f. - Durée 0h00 - « Je suppose qu’on se met à griffonner, à noter des choses, afin de résoudre une énigme, de découvrir comment c’est vraiment. » Dans presque chaque interview accordée par Bond à diverses périodes de sa carrière résonne la même basse continue : sonder le monde, résoudre les problèmes – « découvrir comment c’est vraiment ». Les trois pièces que réunit ce volume font preuve d’une extrême inquiétude. C’est moins la violence qui y règne que cette étrange et épaisse atmosphère d’aliénation et de perte qui les caractérise. "Si ce n’est toi" nous amène dans l’Angleterre totalitaire et aseptisée de 2077. Une femme entend un bruit à la porte mais personne n’est là. Plus tard le mari, en uniforme, revient et lui parle d’une rencontre avec une vieille femme errant avec un tableau dans une partie détruite de la ville. Lorsqu’on frappe à nouveau à la porte, un étranger se présente – en fait un frère oublié. Il raconte que les bureaux ne fonctionnent plus, que des employés se sont jetés du haut du toit. Plus d’électricité, plus de travail. Très étrange tout cela mais curieusement aussi très drôle. Bond a-t-il raison quand il prétend être un auteur comique ?


Connectez vous pour lire ce texte.

Retour en haut
Retour haut de page