• ❤ Coup de coeur

L'auteur s'amuse avec les métaphores, jongle avec l'orthographe et sème le doute. Jean et Emma joueront le jeu de la vie à deux. Un jeu amusant qui enterre la réalité douloureuse, mais ne peut pas lutter contre le temps qui passe

savannah

Le cœur a ses saisons

Antonio Carmona

Jean est un petit garçon solitaire aimant écrire et amoureux d’Emma, une petite fille malentendante. Mais Emma semble sourde à cet amour : ce garçon parle trop de sa maman et fait beaucoup de fautes d’orthographe  !Au fil des quatre saisons, la relation entre Jean et Emma va évoluer.Il sera bien sûr question d’amour, mais aussi de restaurants italiens, de jeux de rôles, du temps qu’il reste et de Cupidon qui passe.Cette pièce touchante et drôle invite à réfléchir joyeusement au handicap, à la relation parents-enfants et aux variations du sentiment amoureux.

nb d'hommes3
nb de femmes1
4
durée60 min.
7,58 €
TTC
État : Neuf
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 04/02/2023
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat
2019-10-01

Détails

EAN 13 :
9782842608064
Type d'ouvrage :
Pièce de théâtre
Éditeur :
Théâtrales
Collection :
Theatrales jeunesse
Support :
Livre

Du même auteur

Les Fantômes sont-ils toujours dans de beaux draps ?

Antonio Carmona

Prix 7,58 €

Pendant la récré, Cyann et Ophélie, 10 ans, jouent au foot. Mais le ballon s'échappe. Ophélie, partie le récupérer, est renversée par un camion et meurt. Cyann se sent coupable. Désormais, ses nuits sont hantées par les visites du fantôme de son amie, bien décidé à lui gâcher la vie. Ses parents ne remarquent rien, pris par leurs propres soucis : sa mère est harcelée au travail et son père est au chômage.

Heureusement, de secrets sur le foot en blagues sur Chuck Norris, le temps passe et finit par arranger les choses pour Cyann. Ses parents vont mieux, et Ophélie accepte de la laisser tranquille pour aller jouer au ballon sur les immenses terrains du ciel.

Cette pièce pleine de fantaisie parle de ce qui nous empêche parfois d'avancer et prône l'humour et la libération de la parole pour s'en délivrer.

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis