Qu'une tranche de pain / Nul n'est mechant, person...

Rainer Werner Fassbinder

Après la mort de Fassbinder, sa mère retrouva un manuscrit, qu'il avait conçu en vue de son examen d'études cinématographiques, et qu'il avait transformé par la suite en pièce radiophonique. Qu'une tranche de pain, écrit en 1967, un an avant la révolte des jeunes contre leurs pères, reprend un point non négligeable du débat sur l'Holocauste soulevée en ces termes par le philosophe Adorno : "Après Auschwitz, il n'y a plus de poésie possible." Fassbinder prend pour sujet l'histoire d'un jeune cinéaste qui a obtenu un contrat pour un film, une fiction sur Auschwitz, de ses affrontements avec l'équipe du film, des doutes qu'il éprouve à filmer ce qu'il estime irreprésentable. Ce n'est pas une pièce sur Auschwitz, mais une pièce qui fait réfléchir sur les images qu'engendre Auschwitz, et c'est là son aspect prémonitoire et contemporain.
14,22 €
TTC
État : Neuf
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 29/11/2022
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782851813619
Type d'ouvrage :
Pièce de théâtre
Éditeur :
Arche
Nombre de pages :
213
Support :
Livre

Du même auteur

La Peur dévore l'âme

Rainer Werner Fassbinder

Prix 10,43 €
nb d'hommes
| 8
nb de femmes
| 9
| 17

LA PEUR DÉVORE L'ÂME dramatique de Rainer Werner FASSBINDER - traduit de l'allemand par Michel Deutsch, 8h. - 9f. - Durée 0h00 - Une femme d’un certai...

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis