Le testament d'Orphée

Jean Cocteau

Le Testament d'Orphée (1960) est un film de poète, c'est-à-dire qu'il est indispensable, bien que je ne sache pas à quoi. Mais plutôt si : indispensable à notre cinéma français qui ne manque pas en ce moment d'hommes de talent, mais a cette sorte de défaut, ou de manque, qui est justement la poésie. Ce qui ne passe pas de mode, ce qui n'est pas lié à une mode, ni à un style, mais à une pauvreté tournée en richesse, à une boiterie devenue dense, en bref, un heureux dénuement. Le poète, avant tout, doit réinventer la simplicité, le réalisme, et Cocteau réinvente le documentaire, de même que Franju; du côté de chez Fritz Lang, le plan fixe. Tournage à l'envers, ralenti, apparitions et disparitions au tour de manivelle, autant de renvois à la prise de vue directe qui permet seule de tels tours et ne se laisse jamais oublier. Ainsi naît l'art d'inventer des images durables.
33
15,07 €
TTC
Quantité
📣 Derniers articles en stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 17/08/2022
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782268047577
Type d'ouvrage :
Pièce de théâtre
Support :
Livre

Du même auteur

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis