• Nouveau

En prévision de la fin du monde et de la création d'un nouveau

Pauline Sales

Ça commence dans une cave par une prise d'otage. Madison, 11 ans, séquestre Sofia, du même âge, avec le soutien involontaire d'Ethan. Madison veut changer le monde, rien que ça, elle trouve qu'il ne tourne pas rond du tout et que Sofia, maire du conseil municipal des enfants, ne fait rien pour le changer véritablement. Madison estime que le conseil municipal des enfants est une vaste blague, conçu davantage pour donner bonne conscience aux adultes qu'utile aux enfants. Elle exige de faire passer de vraies réformes comme le RMEE (le revenu minimum d'existence pour enfants). Face à cette révolutionnaire en herbe, Sofia, la réformiste, qui prend son rôle de maire très à cœur et ne se sent pas instrumentalisée par les adultes, argumente et agit et refuse la passivité du rôle d'otage. En contrepoint, il y a Ethan, qui s'occupe principalement de la commission loisir au CME et souhaite organiser une boum pour mieux connaître les filles de sixième. Il trouve que la joie est une force politique sous-estimée. Faut-il agir par la force ? Faut-il donner du poids au vote et aux électeurs ? Malgré leurs contradictions qui s'expliquent aussi par leurs différences de vie, les trois enfants ont la farouche envie de se comprendre si ce n'est de s'entendre. Et puis brutalement le confinement leur tombe dessus sans prévenir.

nb d'hommes1
nb de femmes2
8,53 €
TTC
Quantité
En stock

local_shipping Livraison prévue à partir du 24/05/2022
  • Retours et échanges gratuits Retours et échanges gratuits
  • Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat Livraison offerte (en France Métropolitaine et en Belgique) à partir de 99 € d'achat

Détails

EAN 13 :
9782846816779

Du même auteur

Normalito
  • ❤ Coup de coeur
Normalito
  • ❤ Coup de coeur

Normalito

Pauline Sales

Prix 12,32 €
nb d'hommes
| 3
nb de femmes
| 3
| 6
durée
| 110 min.

Normalito questionne la tolérance et l'empathie à travers une fable sur la normalité et la différence, sur les peurs que nous inspirent ceux que nous pensons ne pas comprendre. Ne sommes-nous pas tous différents et tous semblables ?

Avis

Cliquez ici pour donner votre avis