>

Sedef Ecer

À la péripherie


Dilcha et Bilo ont quitté leur campagne pour s’installer sur la
colline des anges et des djinns, près de la grande ville. Empoisonné
par les rejets de l’usine toute proche, le quartier se transforme peu
à peu en bidonville. Vingt ans plus tard, au pied d’une nouvelle
usine tout aussi toxique, Tamar et Azad sont bercés de rêves par
la «Sultane du périph», icône d’une télévision populiste. Dans
leur quartier menacé de destruction à tout instant, les deux jeunes
s’accrochent à l’espoir de partir à leur tour. Et partent.

Sedef Ecer écrit l’exil, l’identité déracinée. Histoires, temps,
espaces parallèles, À la périphérie fait alterner action et récit
pour livrer une parole nue, chargée d’émotion et d’humour.

«La beauté de la pièce tient à cette détermination naïve qui
pousse les deux jeunes gens à préserver l’espoir malgré la dureté
de l’épreuve. La violence n’est pas évacuée et la dénonciation
est sans ambiguïté. Mais les personnages conservent une sorte
de distance fataliste, et l’utilisation de la métaphore éloigne la
pièce d’un réalisme sordide pour lui insuffler la grâce d’un conte
oriental.» Gilles Boulan.

À la périphérie a obtenu le Prix d’écriture théâtrale de Guérande
en 2011.

Édition :
Reliure : Broché
Nb de pages : 80
Format (cm) : 200 X 140 X 8
Date de parution : 10 octobre 2011
EAN : 9782355161599

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page