>

E.-J. Sorson

A propos de pattes


À PROPOS DE PATTES… comédie de E.-J. SORSON, 2h. – 3f. – Durée 0h40 à 0h45 – Jean Moireaux se livre en amateur à l’étude des scolopendres (gros mille-pattes des pays chauds). Il en possède un magnifique spécimen, qu’il a surnommé “Népomucène”, avec lequel il est sûr de confondre le professeur Legrillé en lui prouvant que ces insectes ont une patte en moins du côté gauche. Rentrant de voyage, il apprend que Justine, la bonne, a laissé tomber la boîte contenant Népomucène et que celui-ci s’est échappé. Il se met à sa recherche. Simone Moireaux, à l’idée qu’un mille-pattes court dans l’appartement et peut lui grimper sur les jambes, ne vit plus. Arrive Mme Lagreluche, qui vient se reposer quelques jours chez les Moireaux, mais qui ne tarde pas à regretter sa visite en voyant la conduite étrange de tout le monde. Restée seule après le départ précipité de Simone, qui crie que Népomucène lui dévore l’épaule, elle décide de s’en aller. A ce moment, apparaît Legrillé, venant, preuve en poche, confondre l’ignorant qui se permet de le contredire. La pauvre Madame Lagreluche qui ne comprend rien aux discours du Professeur, ne doute plus d’être tombée dans une maison de fous et s’évanouit. Les scènes qui suivent sont des plus comiques et le dénouement de la pièce inattendu.

Édition :
Nb de pages : 48
Format (cm) : 170 X 116 X 5
Date de parution : 1 janvier 1958
EAN : 9782734901525

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page