>

Elfriede Jelinek et le devenir du drame


Le Prix Nobel de littérature est venu couronner en 2004 une représentante majeure du théâtre européen: Elfriede Jelinek. Les contributions qui composent le présent ouvrage coordonné par Gérard Thiériot replacent la dramaturge dans son contexte historique, politique et littéraire, celui de l’Autriche depuis la Seconde Guerre mondiale. Si l’ensemble de la production dramatique d’Elfriede Jelinek est présent en toile de fond, sont ici privilégiées deux pièces récentes et encore peu étudiées, In den Alpen et Das Werk (2002): le lecteur mesurera ainsi le long cheminement du théâtre, depuis ses fondements aristotéliciens, les avatars que représentent les drames moderne puis postmoderne, et la formidable remise en cause des principes fondamentaux qu’entraîne ce que l’on tend à nommer aujourd’hui le théâtre postdramatique. Enfin, la dimension féministe des pièces d’Elfriede Jelinek, qui occupe une place à la fois éminente et originale dans les gender studies, fait ici l’objet d’une attention particulière.

Reliure : Broché
Nb de pages : 223
Format (cm) : 22 X 14 X 1.2
Date de parution : 11 janvier 2007
Retour en haut
Retour haut de page