>

William Shakespeare

La tragédie d’Othello, le maure de Venise


Je disais des malchances désastreuses
Le bouleversement des aventures
Sur mer, sur terre, et la mort qui me frôle
À un cheveu sur la brèche qui brûle,
L’ennemi insolent qui me saisit
Pour me vendre en esclave ; je disais
Ma rédemption et ma longue patience,
L’histoire de mes pérégrinations ;
Là, les déserts sans fin, les vastes grottes,
Chaos de roches, rocs grimpant au ciel
Peuplaient mes mots – tel fut mon procédé –
Et puis, les Cannibales, qui se mangent
Les uns les autres, les Anthropophages,
Et puis ces hommes dont la tête pousse
En dessous des épaules. Desdémone
Fut fort encline à écouter cela

Édition :
Collection :
Reliure : Broché
Nb de pages : 236
Format (cm) : 18 X 11 X 1.8
Date de parution : 24 septembre 2007
EAN : 9782846812108

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page