>

Ariane Von Berendt

LE SOURIRE CRUCIFIE DE LA BIENSEANCE



Berthe : Skiya


Tanneguy : Ton coude


Berthe : Et alors


Tanneguy : Normalement, on ne met pas son coude sur la table…


Berthe : Ah


Tanneguy : Oui

….


Berthe : Ça va avec la serviette. Je n’ai pas besoin de la mettre sur les genoux parce que je m’aide de mes coudes pour manger juste au-dessus de la table, ce qui empêche la bouffe de tomber. Vois-tu, ça s’incrit dans le déroulé logique de mon repas

A l’interallié

Nous nous sommes rencontrés

A l’Hôtel Plaza

J’suis tombée dans tes bras

Oui, je cherche un futur mécène

Si possible point trop obscène

Dire que tu m’as r’filé ton herpès

J’eusse préféré un carré Hermès

Berthe, jeune artiste idéaliste, perd pied dans le monde des opinions, des cases et des castes. Elle essaye un milieu, puis un autre, joue les caméléons, au point de se voir happer par les joyeusetés du Gotha au fil de son parcours d’autodestruction à la fois douce et pathétique. De l’école à la rue, en passant par les salons mondains fréquentés par une faune où se mêlent artistes, politiciens et hommes d’affaires, rien n’échappe au regard d’aigle de la jeune femme.

Avec un humour, une verve et une originalité de ton très personnelle, Ariane von Berendt dresse, avec ce texte haut en couleur, le portrait déjanté d’une société qui pourrait bien être la nôtre, avec ses excès, ses clichés, ses contradictions, ses préjugés et surtout sa « bienséance » aussi artificielle que futile.

Édition :
Collection :
Reliure : Broché
Nb de pages : 70
Format (cm) :
Date de parution : 7 août 2021
EAN : 9782807103252

Du même auteur



Désolé, aucun contenu trouvé.
Retour en haut
Retour haut de page