>

Philippe Malone

MORITURI


Morituri Suivi de Les Prometteuses

Ainsi ce fut simple.

Depuis longtemps déjà nous nous fréquentons. Lorsque j’ai débuté je me souviens encore, mes mimiques fébriles mes quintes orageuses firent que l’on misait peu sur ma carrière politique. Trop prompt à réagir disait-on, pas assez réfléchi, mes saillies malhabiles souillaient de tâches laides la monochromie de tons que chérissait l’époque. Si bien qu’on médisait, si bien qu’on s’esclaffait, on m’offrait des estrades pour pouvoir s’extasier, mon dieu, j’étais si comique j’étais si fringant, ma présence alors distrayait les débats, excitait les cours lasses le soir dans les palais par des coups de gueule brusques sur les plateaux-télés, permettait aux vieux loups de polir leurs sourires en clapotis de lippes sur des crocs élimés.

Mais c’était le début

Mais c’était aux aurores

Édition :
Collection :
Reliure : Broché
Nb de pages : 64
Format (cm) : 180 X 100 X 6
Date de parution : 15 mars 2007
EAN : 9782916834023

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page