>

August Strindberg

Théâtre T5 Strindberg


Dans sa tentative de définition de la condition humaine, à partir de sa propre expérience quotidienne, Strindberg a perçu qu’il lui fallait également compter avec l’histoire et la culture de la communauté nationale à laquelle on appartient et, au-delà encore, avec tout l’univers de l’imaginaire et du rêve. C’est ainsi que dans les années 1900, il écrit La Mariée couronnée, inspirée du folklore suédois, puis Blanche-Cygne, “ballade de chevalerie“, où percent ses sentiments pour la comédienne Harriet Bosse, de trente ans sa cadette, qu’il épousera en 1901. Suivent Charles XII, drame du déclin d’un roi dont le discours sur les femmes est parfois assez proche de celui de l’auteur lui-même; Engelbrekt, où sont attribuées à l’un des plus grands hommes de l’histoire de Suède ces erreurs découlant de l’orgueil que les dieux détestent par-dessus tout. Quant à Christine, on ne sait s’il s’agit de la reine “allemande” ou d’Harriet, elle aussi d’origine allemande… Mais c’est dans Le Songe, autre “drame-itinéraire”, entrepris en 1901, que la pensée de Strindberg apparaît le plus fortement, à tous ses niveaux: les données de l’état de veille, et tout ce qui rend la vie tolérable: le rêve, le rêve éveillé, la poésie, entre lesquels le spectacle ne cesse de se déplacer. Le personnage historique de Gustave III (1902) est un brillant comédien dont le mariage malheureux est peut-être le reflet de celui de Strindberg qui, séparé d’Harriet Bosse depuis la fin 1901, en divorcera en 1904. Attendant un théâtre qui s’intéresserait aux œuvres considérables qu’il accumule, telles La Danse de mort, connaissant en Suède échecs ou demi-succès, Strindberg, après s’être identifié au Hollandais volant dans une pièce qui restera inachevée, se résoud à écrire pour un pays où on le joue, l’Allemagne, un “drame de Luther“: Le Rossignol de Wittenberg, qui n’y sera représenté, étrange destin d’une œuvre de l’esprit, qu’en 1914, à Berlin, avec un succès auquel n’est sans doute pas étranger le nationalisme ambiant.

Édition :
Reliure : Broché
Nb de pages : 592
Format (cm) : 200 X 116 X 46
Date de parution : 1 janvier 1986
EAN : 9782851810564

Du même auteur



Retour en haut
Retour haut de page