Les Possédés d’Illfurth

C’est sans masque que Lionel Lingelser nous livre l’histoire intime d’Hélios, son double autofictif. Il convoque ses démons, part à la rencontre de sa « blessure intime ». Il tire un fil imaginaire et poétique entre ses histoires croisées, leurs abimes et leurs blessures dans un saisissant voyage initiatique qui célèbre le pouvoir de l’imaginaire et affirme la puissance salvatrice du théâtre . . .

Abonnez-vous pour lire la suite !

Type de contenu
  • Vidéo
Retour en haut
Retour haut de page